top of page
Rechercher

Antibes : Keolis livre un dépôt vert et décarbone les bus urbains


Avant de s’envoler pour Charm-el-Cheikh avec la délégation française participant à la COP 27, le président de la région Sud, Renaud Muselier, a fait le déplacement à Antibes le novembre, pour inaugurer un dépôt de bus exemplaire sur le plan environnemental. Le chantier a été mené par les équipes de Keolis, délégataire du réseau Envibus depuis 2019. La construction du dépôt répond aussi à la nécessité d’adapter cet équipement à la conversion énergétique souhaitée par la Communauté d’agglomération de Sophia Antipolis (CASA). 50% de l’offre kilométrique du réseau sera effectuée au GNV en 2023, et 90% d’ici à 2030. Situé en face du stade de basket de l’Azurarena, dans la zone d'activité des Trois Moulins, le bâtiment abrite les 110 bus du réseau urbain, ainsi que les ateliers de maintenance et les locaux administratifs, autrefois dispersés à trois endroits différents. Dans un secteur où la pression foncière est importante, ce dépôt propose 22 000 m2 de plancher utilisable sur 6 niveaux, et affiche une esthétique irréprochable. Equipé de panneaux photovoltaïques et d’un dispositif de recyclage de 95% des eaux de lavage, il intègre les critères du référentiel «Bâtiments durables méditerranéens» établi par les services de la Région. «Cette nouvelle organisation va nous permettre de réduire les distances haut-le-pied, et de mieux gérer les opérations de maintenance», souligne Philippe Masson, directeur de Keolis Sophia Antipolis.

L’inauguration du dépôt des Trois Moulins précède de quelques semaines le lancement d’une ligne de BHNS entre le centre d’Antibes et la technopole de Sophia Antipolis, desservie par des véhicules alimentés au GNV. «Une ligne gratuite pour renforcer l’attractivité du transport public, comme alternative à l’auto-solisme», indique Jean Léonetti, maire d’Antibes et président de la CASA. La charge des véhicules s’effectuera sur le toit du dépôt. Pour Keolis, la livraison de cet équipement est aussi une nouveauté : «C’est la première fois que le groupe se positionne en entreprise principale de construction d’un ouvrage», précise Marie-Ange Debon, présidente de Keolis. La construction du dépôt (budget: 24 M€) a été effectuée pour le compte de la CASA, dans le cadre d'un contrat global de performance couvrant également la gestion du réseau Envibus. L’opérateur mène parallèlement la transformation de son dépôt interurbain situé à quelques centaines de mètres, pour y accueillir 70 véhicules propres destinés aux lignes interurbaines des Alpes-Maritimes. Keolis a en effet remporté en juillet 2021 deux des trois lots du département attribués par la Région Sud, avec un objectif «zéro émission».

Sandrine Garnier

bottom of page