top of page
Rechercher

Des arrêts de bus durables et low-tech testés à Montpellier


Baptisés Terra et fabriqués à partir de matériaux naturels, de bois et de terre, trois arrêts de bus expérimentaux vont être installés pendant deux ans sur le réseau TaM. Cette expérimentation low-tech est menée en partenariat avec Transdev et son laboratoire d’innovation Lemon. Conçus par l’agence de design montpelliéraine EntreAutre, avec le concours d’une dizaine d’artisans et d’ingénieurs locaux, ces arrêts de bus doivent contribuer à «améliorer le confort des usagers et procurer aux voyageurs une sensation de fraîcheur en période de fortes chaleurs». Dans la perspective de déployer à plus grande échelle ces arrêts sources de fraîcheur, des tests chiffrés seront menés pour calculer les échanges d’air et les variations de température et d’hydrométrie, grâce à des capteurs placés sur les parois froides, trémies, etc. Aussi, une station météo installée sur chaque station permet de comparer ces mesures. Cette expérimentation héberge également un projet financé par l’Agence Nationale de Recherche visant à mesurer la qualité de l’air dans la Métropole de Montpellier.

S. G.


bottom of page