top of page
Rechercher

Lille: 80€ par mois pour changer ses habitudes de déplacements



La Métropole européenne de Lille annonce la mise en place d’un Ecobonus destiné à encourager les changements de comportement de mobilité. Inspiré du péage inversé de Rotterdam, le dispositif va s’appliquer à partir du printemps 2023 sur les autoroutes A1 (sens entrant vers Lille de 7h à 9h et sens sortant de 16h30 à 18h30) et A23 (sens entrant vers Lille de 7h à 9h et sens sortant de 16h30 à 18h30). L’objectif est de réduire les trajets en voiture, en récompensant les usagers prêts à abandonner leur voiture, ou à décaler leurs horaires : chaque trajet évité sera gratifié de 2€, dans la limite de 80€ par mois. Concrètement, il faudra se reporter vers «les transports en commun tels que le train ou le bus, prendre son vélo, pratiquer le télétravail, le covoiturage, décaler ses horaires de travail», précise la MEL dans un communiqué. Les solutions «hybrides» (utiliser son véhicule pour aller à une gare ou se stationner dans un parking relais) sont également éligibles. «L’usager devra apporter la preuve via une application sur son smartphone, de façon volontaire sur une tranche horaire spécifique du matin et du soir pour pouvoir valider ses trajets effacés», stipule la MEL.

Les volontaires devront s’inscrire à partir entre mars et mai prochain. Ensuite, leur passage sur les axes routiers concernés sera vérifié, par lecture de plaque automatisée, ce qui permettra de valider leur participation au programme. La collectivité estime à 5.000 le nombre de conducteurs retenus pour la phase opérationnelle, qui s’étendra sur 9 mois, de septembre 2023 à juin 2024. La réduction de trafic attendue sur l’A1 est de 750 véhicules à la pointe du matin, sur un total de 12.000.

S. G.

bottom of page