top of page
Rechercher

Occitanie : le ticket à 1€ booste la fréquentation des TER

Dernière mise à jour : 17 nov. 2022



«Nous faisions circuler des trains qui n’étaient pas remplis. Avec les billets à 1€, nous générons de la demande . Nos charges fixes sont inchangées, mais les recettes augmentent», résume Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. Les opérations «Billets à 1€» menées depuis plusieurs années vont maintenant être systématisées le premier week-end de chaque mois sur l’ensemble du réseau TER liO, ainsi qu’en cas de pic de pollution sur les trains régionaux desservant la zone concernée. Après plusieurs années d'incitations tarifaires, le succès des deux week-ends à 1€ organisés par la Région en octobre, pour aider les ménages à faire face aux difficultés d’approvisionnement en carburant, a convaincu les élus. 182.000 billets à 1€ ont été vendus. Au total, en comptant les abonnés, près de 250.000 personnes ont voyagé à bord des trains régionaux lors de ces deux week-ends. Pour faire face à l’afflux exceptionnel d’usagers, 43.000 places supplémentaires ont été ouvertes à la vente. «Le coût d’un week-end à 1€ est estimé à 200.000 €», précise Carole Delga, ce qui reste marginal au regard des montants engagés par la Région dans la convention signée avec la SNCF (300 M€ par an en moyenne sur la période 2018-25).

La Région, qui a démarré ces initiatives promotionnelles après le premier confinement, à l’été 2020, les a poursuivies et étoffées par la suite. En 2022, le nombre de billets à 1€ a ainsi atteint 1,6 million, et devrait s’accroître encore d’un million l’an prochain. De plus, ces opérations «créent le goût du train», estime Philippe Bru, directeur régional SNCF. 20% des bénéficiaires des tickets à 1€ sont de nouveaux usagers, et une partie d’entre eux y reviennent. La Région affiche ainsi une croissance de fréquentation de 27% depuis 2019. En plus des billets à 1€, la Région multiplie les tarifs attractifs (billets à 3 ou 5€, réductions pour les seniors, gratuité à partir du 11e AR pour les 18-26 ans…). L’objectif étant de parvenir à 100.000 voyageurs par jour, contre 70.000 aujourd’hui. «Un niveau accessible avant la fin de la décennie», souligne Philippe Bru, et un élément déterminant dans la négociation en cours entre la Région et l'opérateur ferroviaire. Pour éviter d'ouvrir son réseau à la concurrence (obligatoire à compter de 2024), l'Occitanie a en effet décider de renouveler par anticipation son contrat avec la SNCF. La nouvelle convention TER 2023-32 devrait ainsi être signée en février prochain.

Pour éviter les déceptions et garantir de bonnes conditions de transport, la Région et la SNCF incitent les voyageurs à réserver leur trajet. Les tickets étant disponibles en ligne, sur les automates ou aux guichets. Un bilan de la fréquentation touristique sera par ailleurs effectué après les trois premiers week-ends à 1€. Durant les deux mois d’été, pas de week-end à 1€, mais des opérations ciblées. Quant à la mise en place de la tarification à 1€ en cas de pic de pollution, elle sera déclenchée en fonction des décisions préfectorales, elles-mêmes basées sur les mesures Atmo.

Sandrine Garnier

bottom of page