top of page
Rechercher

Strasbourg : exceptions et dérogations à la ZFE-m



Six mois avant la mise en place effective de sa ZFE-m, l’Eurométropole de Strasbourg vient de lancer la consultation publique. L’année 2022 étant consacrée à une approche pédagogique, les véhicules classés Crit’Air 4 et 5 seront interdits à partir du 1er janvier 2023, les Crit’Air 3 et 4 un an plus tard, et les Crit’Air 2 à partir de janvier 2028. Les premières concertations ont déjà permis de prévoir un certain nombre d’aménagements, dont le Pass ZFE 24h, qui donnera la possibilité aux possesseurs d’un véhicule non autorisé à accéder au périmètre couvert par la ZFE. Ce Pass sera utilisable 12 fois dans l’année. D’autres catégories de véhicules vont bénéficier de dérogations : les poids lourds, bus et cars écoles ; les véhicules dotés de plaques W ; les gens du voyage séjournant sur les aires d’accueil ; et les poids lourds immatriculés après le 1er janvier 2022 ; les véhicules de collection, et les véhicules transportant une personne suivant des traitements médicaux lourds...

50 M€ d’aides sont prévus pour accompagner particuliers et entreprises dans le changement de leurs habitudes de mobilité, en plus des 500 M€ investis par l’Eurométropole au cours du mandat pour développer les mobilités alternatives, et d’un appel à projets doté de 300 000€. De plus, dès le mois de décembre 2022, le RER métropolitain européen va venir renforcer considérablement l’offre ferroviaire sur l’ensemble du bassin de vie, et créer un saut d’offre d’ici à 2025. Enfin, un conseil en mobilité individualisé et gratuit est proposé aux habitants par l’Agence du climat.

Sandrine Garnier

bottom of page