top of page
Laurent WAUQUIEZ

Laurent WAUQUIEZ

Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes

« Les mobilités sont un enjeu clef pour transformer nos sociétés »

Dès 2016, en arrivant à la tête de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, j’ai souhaité donner un nouveau souffle à notre politique Transports. En effet, à bien des égards, les mobilités sont un enjeu clef pour transformer nos sociétés, améliorer le quotidien des habitants et offrir des solutions à la transition énergétique.


Notre priorité, avec Frédéric Aguilera, vice-président de la Région délégué aux Transports, est de ne laisser aucun territoire, aucun habitant, sans solution de mobilités. C’est pourquoi nous avons investi massivement pour le développement du réseau ferroviaire régional, en veillant tout particulièrement à protéger nos petites lignes. Grâce à notre travail, par exemple, des liaisons centrales pour nos territoires ruraux, comme la ligne Boën-sur-Lignon – Montbrison, ont pu rouvrir ; grâce à nos investissements aussi, un RER verra bientôt le jour autour de l’agglomération lyonnaise.


Développer le ferroviaire, c’est offrir des solutions de transport plus respectueuses de l’environnement à nos habitants. Car oui, à la Région, nous veillons à développer des mobilités plus propres, plus vertueuses. C’est pourquoi nous investissons pour développer les véhicules hydrogène. Véritable énergie d’avenir, l’hydrogène est un formidable atout et la Région Auvergne-Rhône-Alpes un territoire à la pointe en la matière. Nous portons également le projet de transformer le circuit de Charade – un lieu iconique des sports automobiles – en un centre d’excellence des mobilités du futur. J’aime l’idée que ce lieu, où l’histoire des plus grandes courses s’est écrite, concentre demain tous les acteurs qui inventent des solutions nouvelles pour révolutionner les modes de transport.


Parmi tous les projets ferroviaires que nous portons, le Lyon – Turin est l’un des plus symboliques. Il incarne toute la pertinence du développement du rail. C’est en effet un projet essentiel, qui retirera des camions de nos routes et améliorera la qualité de l’air dans nos vallées. Il représente ainsi la vision que nous portons à la Région. Celle d’une écologie positive, qui se fonde non pas sur les taxes, les sanctions et la décroissance, mais sur l’innovation, la recherche et les projets de nos industriels.


Investir pour les mobilités, c’est aussi offrir à tous les habitants des conditions de transport sûres. C’est pourquoi nous avons mis en place une politique ambitieuse pour sécuriser nos gares et nos trains : déploiement de caméras de vidéosurveillance dans les gares, augmentation des effectifs de la police ferroviaire (SUGE), lancement de caméras de vidéoprotection en temps réel dans certaines rames, etc. Il n’y a pas de fatalité à la hausse de cette insécurité qui s’illustre malheureusement aussi dans les transports. A la Région, nous avons fait le choix d’agir pour offrir à nos habitants des conditions de transport sereines.


Mais, parce que notre politique ne doit laisser aucun habitant de côté, nous investissons aussi pour le développement de notre réseau routier. Nombreux sont nos concitoyens à être obligés d’emprunter leur véhicule, chaque jour, pour se rendre au travail. Ils ne peuvent être les laissés-pour-compte de la politique de transport française. Dans notre pays, pourtant pionnier de l’automobile, défendre la voiture est devenu presque tabou. A la Région, nous ne pouvons nous résigner à abandonner tant d’usagers, à voir la voiture être interdite dans les grandes aires urbaines, à voir les automobilistes partout sanctionnés. C’est pourquoi nous investissons, aux côtés des Départements, pour entretenir, moderniser et sécuriser nos routes.

bottom of page